Foire aux questions (F.A.Q.)

Accessoires de prélèvement

  • Avec quelle bande de rechange est compatible le garrot Prameta Easy 902 sans latex, référence GARP902 ?

    Le garrot GARP902 possède une boucle n°3, il est compatible avec la bande de rechange GARBP.

  • Quelle est la différence entre vos deux références de pansement de maintien de cathéter ?

    La seule différence est que la référence BM392015 est sans fenêtre alors que la référence BM392020 possède une fenêtre.

  • Avez-vous une lingette non spermicide pouvant être utilisée en PMA ?

    Actuellement les lingettes que nous avons, contiennent du chlorure de benzalkonium et ne conviennent donc pas pour le marché de la PMA.

Anatomo-pathologie

  • Combien de temps doit-on conserver les lames et blocs d'inclusion ?

    Cas des laboratoires privés : les lames et blocs d'inclusion doivent être conservés pendant 10 ans (article 3 du Décret 88-280 du 24/03/1988).
    Cas des laboratoires publics : il est conseillé de conserver les lames et blocs d'inclusion pendant 20 ans minimum.
    NB : Dans le cas des enfants, la durée de conservation démarre à l'âge de 8 ans.

  • Combien de classeurs de stockage en métal peut-on empiler au maximum ?

    Pour des raisons de sécurité, de poids et d'accessibilité, il est recommandé de ne pas empiler plus de 10 classeurs.

Biologie moléculaire

  • Est-ce que les plaques pour analyse PCR sont universelles, compatibles avec tous les modèles de thermocycleur ?

    Les plaques PCR peuvent se présenter avec des bords différents (Jupes complètes, demi-jupes, ou sans jupe) mais également avec des puits affleurant ou surélevés.
    Ces caractéristiques diffèrent selon le modèle de thermocyleur utilisé.
    Par conséquent, il faut se reporter au tableau de compatibilité présent dans notre catalogue pour sélectionner la bonne référence.

  • Pourquoi l'offre PCR de CML ID ne contient pas de contenants colorés ?

    Les tubes ou plaques PCR colorés contiennent des pigments qui peuvent être relargués dans l'échantillon entraînant ainsi des non conformités analytiques.
    Par soucis d'optimisation des résultats analytiques, nous ne proposons pas ce type de produits.

Culture cellulaire

  • Quelle est la différence entre une cape Plug Seal et une cape filtrante ?

    Les capes Plug Seal sont des capes à double position : fermée = l'air ne passe pas, ouverte = l'air passe
    Les capes Filtrantes laissent passer l'air même lorsqu'elles sont fermées

  • Pourquoi proposer des consommables de culture cellulaire avec des surfaces « non traitées » ?

    Les surfaces « non traitées » sont destinées à la culture de cellules en suspension tandis que les surfaces « traitées » sont préconisées pour les cellules adhérentes.

Déchets et environnement

  • Quels déchets sont considérés comme DASRI ?

    Les déchets d'activités de soins à risque infectieux qu'ils aient été ou non en contact avec un matériel biologique.

  • Quels DASRI puis-je jeter dans des containers ? Dans les fûts ? Dans les cartons ? Dans les sacs plastiques ?

    Vous pouvez jeter dans les containers et fûts tout consommable considéré comme OPCT (Objet Piquant Coupant Tranchant), les cartons et sacs plastiques sont destinés à l'accueil du consommable qualifié comme mou et sec.

  • Vos produits DASRI sont-ils certifiés aux dernières normes en vigueur ?

    Depuis le 01/01/2017 aucun produit accueillant des consommables dit DASRI ne peut être commercialisé si non certifié NFX30-511,de ce fait nos produits sont tous conformes à cette réglementation.

  • Quelle est la différence entre un collecteur DASRI et un fût DASRI ?

    Par simplification, un fût DASRI peut accueillir un plus grand nombre de déchets de par son volume mais ne peut rester en service plus de 72h; au contraire, le délai de mise en service d'un collecteur dépend du choix de l'établissement de soins.

  • Où puis-je trouver l'épaisseur en µ de vos sacs à déchets ménager et sacs à déchets DASRI ?

    Les indications de ce type sont renseignées sur la fiche technique du produit ou bien dans les spécifications de celui-ci sur notre site internet.

  • Quelle est la différence entre les cartons avec sachets lien coulissant et sans lien coulissant ?

    Un sachet avec lien coulissant a l'avantage d'une fermeture et d'un transport simplifiés. Il permet d'utiliser 100% du volume du sac et il est hygiénique car les poignées évitent le contact direct. Le lien classique lui est plus économique.

Flaconnage réutilisable

  • Quelle est la différence entre le verre borosilicaté et le verre sodocalcique ?

    Le verre borosilicaté, contrairement au verre sodocalcique, résiste bien aux variations de températures.

    Le verre borosilicaté est utilisé pour la fabrication de la plupart des flacons de laboratoire en raison de son inertie et de sa grande résistance thermique et mécanique.

    Le verre sodocalcique est utilisé pour la fabrication des flacons destinés à la conservation de poudres ou de matières solides. Il est déconseillé de les chauffer ou de les remplir avec un liquide chaud.

  • A quoi servent les flacons en verre ou en plastique teintés en brun ?

    Ils permettent d'entreposer des substances photosensibles.

Flaconnage à usage unique

  • Quelle est la différence entre le PP (polypropylène) et le PS (polystyrène)

    Le polystyrène PS est un matériau transparent (proche du verre). Il présente une faible résistance mécanique et chimique.

    Le polypropylène PP est un matériau plus translucide, offrant une meilleure résistance mécanique (résistance aux chocs) et chimique. Le PP est également autoclavable.

  • Que signifie Qualibact® ?

    Le terme QUALIBACT utilisé pour les flacons à prélèvement fabriqués par CEB détermine l'état bactériologique correspondant à l'usage recommandé: analyse bactériologique qualitative et évaluation quantitative.

    Au sens réglementaire les flacons QUALIBACT ne peuvent être revendiqués comme étant stériles - ils ne suivent pas de stérilisation au stade terminal du procesus de fabrication.

    Les gammes de produits identifiés QUALIBACT sont soumis, selon une fréquence pré-déterminée, à une estimation de la biocharge conformément à la norme 11737-1 (2006). Les produits sont testés selon un protocole préalablement validé lors d'une étude de validation et les tests sont réalisés dans des conditions de culture pré-définies. Les tests sont réalisés par un organisme extérieur indépendant accrédité COFRAC et en conformité avec le référentiel Qualité NF EN ISO/CEI 17025 (2005).

    Pour être qualifiés QUALIBACT par CEB les gammes de produits testés doivent répondre au critère suivant: 0 contaminant détecté sur les produits testés dans les différentes conditions de culture avant application du facteur de correction.

  • Les flacons à prélèvement sont-ils personnalisables ?

    Oui, notre unité de fabrication CEB propose de personnaliser ses flacons ECBU 40ml, 60ml et 150ml au nom de votre laboratoire. Voir documentation ici

  • Quelle est la différence entre un flacon et un pot à coprologie ?

    Un pot à coprologie est un flacon fourni avec une spatule de prélèvement (adaptée pour le recueil des selles). La spatule est soit introduite à l'intérieur du flacon ou disponible en emballage unitaire à part dans le carton (selon les références produit)

Hématologie

  • De quoi se compose le système Plastigroup60® ?

    Le système Plastigroup60® se compose d'une plaque mélangeuse et d'une plaque de lecture.
    La plaque mélangeuse peut être sécable ou non sécable.

    La référence GROUP60 se compose de la plaque de lecture et de la plaque mélangeuse sécable.

    La référence GROUP60NS se compose de la plaque de lecture et de la plaque mélangeuse non sécable.

  • Quels tubes faut-il utiliser avec les pipettes graduées Sedirate® ?

    Il est recommandé d'utiliser les tubes sous vide standard de diamètre 13 mm et de hauteur 75 mm et de remplir le tube avec au minimum 1,25 ml de sang. Deux types de tubes peuvent être utilisés :

    • Tubes VSG : tubes avec anticoagulant 4NC-Citrate 3Na (approx 0,106M), ratio de 4 volumes de sang pour 1 d'additif.
    • Tubes avec anticoagulant EDTA : sont recommandés après dilution de l'échantillon avec une solution de Citrate 3Na (approx 0,106M) ou une solution de NaCl (0,145mol/L).

    Dans les deux cas, mélanger 4 volumes de sang avec 1 volume de solution

  • Comment fonctionne le système Vital Diagnostics ?

    Le système pour déterminer la vitesse de sédimentation Vital Diagnostics se compose d'un portoir avec 10 postes (référence RAESRV) et de tubes en verre sous vide avec deux traits de repère, où le vide est garanti par le bouchon en caoutchouc butylique (référence VTESRV). Chaque tube contient une solution tamponnée de citrate de sodium (3,2%) anticoagulante.
    Une fois le prélèvement réalisé et la quantité nécessaire de sang récoltée, le tube est placé sur le portoir à la verticale. La lecture se fait 30 minutes après.

Instrumentation et équipement

  • Quelle différence entre une hotte à flux laminaire et une hotte chimique ?

    Une hotte à flux laminaire filtre à l'aide d'un filtre à particule type HEPA. Elle va donc filtrer toutes les particules : poussière, poudre, bactéries, virus...

    Une hotte chimique, constituée de charbon actif, va filtrer des molécules de produits chimiques ou autres vapeurs à des températures inférieures à 50 voire 60°C

  • Quelle différence entre un Poste de Sécurité Microbiologique (PSM) et une Hotte à Flux Laminaire ?

    Les deux ont des filtres HEPA H14 mais pas le même nombre et pas disposés de manière identique.

    La Hotte à Flux Laminaire va protéger le produit mais uniquement le produit, pas l'opérateur
    Le PSM va protéger l'opérateur, mais pas le produit si c'est un PSM de type I. Si c'est un PSM type II la protection sera sur l'opérateur et le produit.

  • Pourquoi utiliser un objectif grossissement 50 à immersion alors qu'il existe des objectifs grossissements 40 presque aussi puissants ?

    En hématologie le screening (balayage) de la lame se fait avec un objectif assez puissant pour pouvoir observer les cellules sanguines et permettre un diamètre de champ d'observation suffisant pour « screener » assez rapidement la lame.
    Un 40X peut convenir même si le 50X est l'idéal, bien que plus onéreux. Mais lorsque le biologiste a besoin de voir certains détails, il utilise le 100x à immersion. Mais lorsqu'il a besoin de revenir au screening, le 40X à de gros risques de toucher l'huile à immersion et donc de devenir flou. Voilà pourquoi on utilise un 50X à immersion. Le 50X et 100X sont tous les deux à immersion, donc plus aucun risque.

  • Quelle est la différence entre un bain-Marie et un bain à circulation ?

    Un bain-Marie a un chauffage statique par le fond et les parois latérales.
    Un bain à circulation a une pompe qui aspire l'eau, la met en température et la réinjecte dans le récipient. C'est un chauffage dynamique et plus rapide qu'un bain-Marie.

  • Quand utilise-t-on un bain à circulation réfrigéré (= Cryothermostat) ?

    Lorsqu'on a un besoin varié de températures de consignes. Exemple : consigne à 30°, puis 40°C, puis 85°C, puis retour à 25°C. Il est impossible de passer de 85°C à 25°C sans refroidir.
    Quand le point de consigne est proche de la température ambiante du laboratoire.

Manipulation des liquides

  • Comment sélectionner la bonne référence de cônes ?

    Il est nécessaire de connaître, la marque et le modèle de micropipettes afin de choisir le bon cône en se reportant au tableau de compatibilité disponible dans notre catalogue.

  • Est-il possible d'étalonner sous accréditation Cofrac une micropipette électronique ?

    Les micropipettes électroniques ou mécaniques sont soumises aux mêmes protocoles d'étalonnage basés sur la mesure volumétrique par déplacement d'air selon la norme ISO8655.

    Un descriptif de nos offres de prestations est disponible dans notre catalogue.

  • Pourquoi ne retrouvons-nous pas de filtre sur tous les modèles de micropipette ?

    La présence d'un filtre sur l'embase porte cônes des micropipettes n'est pas une obligation. De plus, cela ne vient pas en substitution des cônes à filtre qui restent impératifs pour des applications telles que la biologie moléculaire.
    A noter l'importance de respecter les consignes des fabricants quant à la fréquence de changement de ces filtres car un filtre souillé peut devenir une source de contamination de vos échantillons.

Mobilier et agencement

  • Est-ce qu'on peut harmoniser les coloris des tabourets avec les coloris des fauteuils de prélèvement ?

    Il est possible d'harmoniser les coloris de la sellerie et des piétements des fauteuils de prélèvement bioleader® et Promotal® avec les tabourets bioleader® et Promotal®.

  • Est-il possible de réaliser des prélèvements gynécologiques avec les fauteuils de prélèvement ?

    Les fauteuils FMBIO®, BMBIO® et FPE12 peuvent être équipés d'étriers afin de permettre des prélèvements gynécologiques. Il est aussi possible d'ajouter un porte-rouleau papier au dos de ces fauteuils et de les équiper d'un plateau en inox à fixer sur le fauteuil. Les fauteuils de prélèvement de la gamme Deneo® ne peuvent pas être équipés d'étriers.

  • Est-il possible de déplacer les fauteuils de prélèvement ?

    Les fauteuils FMBIO®2, BMBIO®2 et FPE12 peuvent être équipés de roulettes afin de déplacer le siège (attention : les roulettes ne servent qu’à déplacer le fauteuil vide, elles ne servent pas à déplacer un patient dans le fauteuil). La gamme Deneo® propose certains modèles sur roulettes. Les fauteuils FMBIO®5 et BMBIO®5 ne peuvent être équipés de roulettes.

  • Comment peut-on nettoyer la sellerie des fauteuils de prélèvement ?

    La sellerie entière peut être nettoyée à l'aide d'une éponge et de l'eau savonneuse. En cas de tâches persistantes sur la sellerie il est possible d'utiliser de l'essence F.
    Il est fortement déconseillé d'utiliser d'autres types de produits nettoyants tels des solvants (essence, alcool de nettoyage, acétone, …), détergents, de l'eau de javel ou des produits de nettoyage abrasifs, sous peine de détérioration du matériel.

  • Comment doit-on entretenir les fauteuils de prélèvement ?

    Afin d’éviter le grippage ou le grincement des parties mobiles, il est recommandé de graisser régulièrement ces éléments avec de la graisse végétale épaisse afin de s’assurer de leur bon fonctionnement. Il faut au moins une fois par an :

    - Vérifier l’état des fixations des différents éléments articulés et s’assurer qu’il n’y a pas de jeu excessif.

    - Vérifier le bon serrage de la visserie.

    - Vérifier que la structure métallique n’a pas subi de déformations.

  • Comment peut-on protéger les fauteuils de prélèvement ?

    Il est possible d’équiper les fauteuils de protections en PVC transparents qui protègeront la sellerie de votre fauteuil. Les protections sont disponibles (selon le modèle) pour les accoudoirs, la têtière, le jambier et l’assise.

  • Quels sièges sont optimalisés pour l'utilisation dans un laboratoire ?

    Les gammes de sièges techniques Labster et Labsit sont spécifiquement conçus pour une utilisation en salle de laboratoire. La hauteur des sièges est adaptée au travail sur paillasses et leurs ergonomie permet une utilisation prolongée tout en confort.
    Les sièges s'adaptent à la position de l'utilisateur et accompagnent ses mouvements. Ils sont résistants aux produits de désinfection et leurs formes épurées simplifient l'entretien.
    Veuillez consulter la description produit pour plus de détails.

  • Quel mobilier est adapté aux centrifugeuses ?

    Les meubles mobiles pour centrifugeuses MCE04, MCE06 et MCE07 sont conçus spécifiquement pour des centrifugeuses telles les SL8, SL16 ou SL40.
    Ils disposent d'une tablette dans le compartiment de rangement intérieur et de roulettes métalliques dont deux pourvues de freins.
    Ces meubles bas permettent d'installer les centrifugeuses à une hauteur de travail adéquate.

  • Est-il possible de fixer les lampes d'examen au mur ou à un meuble ?

    Les différents types de fixation disponibles permettent de fixer les lampes d'examens à un fauteuil de prélèvement, un divan ou une table gynécologique, ainsi qu'à un mur ou contre un meuble.

  • Est-il possible de déplacer une lampe d'un lieu d'examen à un autre ?

    Les lampes d'examens peuvent être montées sur un pied roulant permettant de déplacer facilement la lampe.

  • Ma salle de prélèvement est de taille réduite ; quel meuble de rangement est adapté à cet environnement ?

    Le meuble MRP pour salle de prélèvement dispose aussi bien d'une porte avec étagère que de tiroirs avec un encombrement réduit. Le meuble est livré monté avec patins de réglage.

  • Quelle solution de rangement mobile permet de personnaliser l'espace de rangement ?

    Le caisson mobile Praticima® peut être optimisé selon vos besoins en l'équipant de tiroirs de différentes hauteurs avec ou sans compartiments.
    Veuillez consulter la description produit pour tous les détails. Praticima® propose cette même fonctionnalité sous forme de guéridon et armoire (nous consulter).

  • Est-il possible de personnaliser les divans d’examen ?

    Il est possible d'adapter la sellerie des divans d'examen (hors divan 1810) à ses besoins : sellerie plate, sellerie avec bourrelets latéraux ou sellerie avec forme anatomique.
    Les divans 118 et 4118 proposent en plus différentes hauteurs de piétement. Le divan électrique Quest dispose d'une hauteur variable.

  • Peut-on modifier l'inclinaison du jambier et du dossier des fauteuils de prélèvement ?

    Il est possible d'incliner le jambier et le dossier des fauteuils FMBIO®, BMBIO® et FPE12 jusqu'à l'horizontal, indépendamment l'un de l'autre. Le dossier du fauteuil MINIBIO® peut être incliné jusqu'à 25°.
    La sellerie des sièges de la gamme Deneo® est monocoque; il est possible de basculer toute la sellerie en position d'urgence mais pas les éléments individuels.

  • Les fauteuils de prélèvement disposent d'une position d'urgence ?

    Le jambier et le dossier des fauteuils FMBIO®, BMBIO® et FPE12 peuvent être positionnés à l'horizontal (position d'urgence) en cas de malaise. Un coussin sous les jambes du patient permet de le positionner en position de Trendelenburg.
    Les sièges de la gamme Deneo® peuvent être placés en position de Trendelenburg en basculant toute l'assise.
    Le MINIBIO® ne dispose pas de position d'urgence : son dossier ne peut pas être incliné à plus de 25°.

Microscopie (consommable dédié)

  • Pourquoi les lames en verre ont-elles une date de péremption ?

    Au-delà de cette date, la qualité du verre s'altère (dégradation des propriétés physico-chimiques du verre), surtout si les lames ne sont pas conservées dans les conditions idéales de température et d'hygrométrie.
    Il faut respecter les conditions de stockage, veiller à une bonne rotation du stock et ne pas utiliser des lames périmées.

  • Qu'est-ce qu'une lame adhésive ?

    C'est une lame en verre dont la surface a été traitée pour favoriser l'attraction électrostatique et l'adhérence des tissus (congelés, fixés ou enrobés).
    L'utilisation des lames adhésives permet d'éviter la perte d'échantillons.

  • Quelle est la procédure de nettoyage des cellules à numération en verre ?

    Nous vous conseillons de nettoyer la cellule à numération avant et après chaque utilisation avec de l'eau distillée ou de l'acétone, puis de sécher à l'aide d'un chiffon doux et sec.

Prélèvement cytologique

  • Quelle est la différence entre les cathéters d'aspiration Spirette® et Mucat® ?

    Ce sont tous deux des cathéters pour l'aspiration de glaire cervical (test de Hühner). Le cathéter Mucat® est une version simplifiée du cathéter Spirette® : il ne comporte pas d'embase de préhension et n'est pas gradué.

  • Le réceptacle pour recueil de sperme Clinisperm® est-il stérile ?

    Oui, le Clinisperm® est un dispositif médical et est stérilisé aux rayons beta. Il est Stérile R (SAL 10-6)

  • Y a-t-il un code couleur normalisé pour la clef de blocage des spéculums ?

    Non, chaque fabricant différencie la taille de ses speculums selon son propre code couleur.
    Par exemple pour le Gynospec® : GYN24 (clef rouge) – GYN30 (clef verte)

Prélèvement ostéo-articulaire

  • Pourquoi le flacon UTX001 possède-t-il un double emballage ?

    Le double emballage permet de faire le recueil direct de l'échantillon au bloc opératoire et donc de limiter les risques de contamination en démultipliant les ouverture/fermeture du flacon.

  • Pourquoi le flacon UTX001 contient-il de l'eau et des billes en acier ?

    Les billes en acier et l'eau sont nécessaires au broyage mécanique de l'échantillon sur le disperseur.

    Le flacon UTX001 contient déjà les billes en acier et l'eau biomoléculaire : il est prêt à l'emploi ; ce qui limite ainsi le nombre d'ouverture/fermeture du flacon et donc le risque de contamination de l'échantillon.

Prélèvement par écouvillon

  • Est-ce que je suis obligé d'utiliser un milieu de transport avec mon écouvillon ?

    Non, si le délai entre le prélèvement et l'analyse n'excède pas 5h.
    Au-delà de 5h, il est impératif d'utiliser un milieu de transport et de conservation afin de garantir la survie des germes recherchés.

  • Est-ce que je peux utiliser un écouvillon tige bois et embout coton pour mes prélèvements de routine ?

    Non, le bois et le coton ont une action inhibitrice et toxique sur les germes.

    Les écouvillons tige bois et embout coton sont déconseillés par le REMIC. Il est préférable d’utiliser un écouvillon avec tige plastique ou aluminium et un embout viscose ou rayonne.

  • Je fais des prélèvements destinés à la mise en culture, puis-je utiliser le même milieu de transport pour la recherche de bactéries et de virus ?

    Non, Les bactéries et les virus n’ont pas les mêmes besoins pour leur survie. Il convient d’utiliser un milieu de transport adapté à chacun des germes recherchés.

    Milieu Amies/Stuart/eSwab pour les bactéries

    Milieu Virus/UTM/ViCUM pour les virus

Prélèvement sanguin

  • J'avais l'habitude d'utiliser les unités de prélèvement à ailettes de sécurité à usage unique Terumo®, que me proposez-vous à la place ?

    Nous n'avons pas de produits équivalents aux unités de prélèvement à ailettes Terumo® avec adaptateur quick fit.

    Nous avons par contre une nouvelle gamme d'unités de prélèvement à ailettes sécurisées avec adaptateur à vis. Elles sont disponibles avec une gauge de 21 à 23G et une tubulure de 19 ou 30 cm.

    Il s'agit des références UPAS….

  • Quels sont les différents types d'embout de vos seringues ?

    Nous avons des seringues avec embout :

    • Centré luer
    • Centré luer lock
    • Excentré luer
    • Cathéter
  • Comment sont stérilisés les bouchons Luer-Lok™ ?

    Les bouchons Luer-Lok™ sont stériles par oxyde d'éthylène.

Prélèvement urinaire

  • Est-ce que je dois conserver l'échantillon d'urine pour ECBU au réfrigérateur ?

    Oui si le flacon de recueil ne contient pas de conservateur.

    Non si le flacon de recueil contient un conservateur. Le conservateur présent dans le flacon de prélèvement (FP60PSSACBO) permet la conservation de l'urine jusqu'à 48h à température ambiante.

  • Est-ce que je peux nettoyer et réutiliser les flacons pour urine de 24h ?

    Non, les flacons en PEHD pour urine 24h sont à usage unique.

  • Quel est le volume mort du flacon 60ml avec prise pour tube sous-vide ?

    Le volume mort du flacon FP60URITSVS est de moins de 1ml

  • Y a-t-il un code couleur international normalisé pour les tubes sous-vide urinaires ?

    Non, chaque fabricant utilise son propre code couleur pour les bouchons des tubes sous-vide urinaires.

    KIMA utilise le bouchon jaune pour les tubes sous-vide sans additif (chimie urinaire) et le bouchon orange pour les tubes sous-vide avec acide borique (bactériologie urinaire)

Produits chimiques, colorants, réactifs

  • Pouvez me transmettre la fiche de stress du produit ?

    Nous n'avons pas de fiche de stress pour les produits chimiques. Les informations concernant les conditions de stockage et la stabilité sont indiquées dans les fiches de données de sécurité de chacun des produits aux sections 7 et 10.

  • Quelle est la différence entre un alcool réglementé et un alcool non réglementé ?

    Un alcool réglementé nécessite que vous ayez un numéro UT et des documents supplémentaires lors du passage à la douane.

    L'alcool réglementé se compose uniquement de l'alcool éthylique alors que dans un alcool non réglementé du camphre est présent en plus afin d'éviter tout trafic.

  • Quelle est la durée de vie du produit après ouverture ?

    Soit la durée de vie du produit après ouverture est indiquée dans la fiche technique, soit nous nous renseignons auprès du fournisseur et revenons vers vous.

Protection individuelle, hygiène

  • Qu'est-ce que l'AQL ?

    C'est le niveau de qualité acceptable. C'est une mesure statistique de la conformité des gants. Le fabricant prélève, sur un lot de produits finis, une quantité d'échantillons (définie selon la norme ISO2859) afin d'effectuer des tests d'étanchéité pour détecter les micro-trous. Par extrapolation, il applique les résultats obtenus à l'ensemble du lot pour juger de sa qualité.

  • En quelle matière sont les oculaires de nos lunettes de protection ?

    Les oculaires de nos lunettes de protection sont tous en polycarbonate.

  • Pourquoi utiliser des essuie-mains en papier plutôt qu'un sèche-mains à air chaud ?

    Des études (Université de Westminster, 2009) ont prouvé que s'essuyer les mains avec des essuie-mains en papier est la méthode la plus hygiénique: un séchage des mains avec des essuie-mains en papier réduit la numération bactérienne de 77% en moyenne alors que le sèche-mains à air chaud augmente de 254% la croissance bactérienne.

  • Avez-vous une liste de produits à utiliser par application ?

    Nous pouvons mettre à votre disposition un poster récapitulant les produits à utiliser suivant l'endroit où l'objet que vous souhaitez nettoyer.

  • Vos produits d'hygiène sont-ils sans CMR ?

    Nous faisons notre possible pour sélectionner des produits en contenant le moins possible.
    Vous pouvez consulter la présence de CMR dans vos produits grâce aux pictogrammes éventuellement présents sur les étiquettes des produits.

  • Vos produits détergents / désinfectants sont-ils de conception écologique ?

    De la même manière que pour les CMR, nous prêtons une attention toute particulière à l'éco-responsabilité et nous proposons dans la plupart des cas des produits respectant les normes environnementales.

  • Avez-vous des gaines de stérilisations compatibles avec la méthode dite « Poupinel » ?

    Nous avons une large gamme de gaines stérilisables soit par méthode dite « Poupinel » ou bien par stérilisation à froid.
    Vous trouverez tous les produits et indications sur notre site internet.

Transport d'échantillons

  • Est-ce que toutes les solutions de transport doivent avoir un certificat de conformité à l'ADR ?

    Non, seules les matières biologiques de catégorie A (provoquant la mort ou une invalidité permanente), numéro d'ONU UN2814 ou UN2900, doivent être transportées avec un triple emballage conforme aux instructions d'emballage P620 disposant d'un procès-verbal de conformité.

    Dans le cas de matières biologiques de catégorie B (ONU UN3373, instructions d'emballage P650), il n'y a pas d'obligation de certificat.

  • Est-ce que les sachets de transport pneumatiques sont universels ?

    Le modèle de sachets pneumatiques est dépendant du type d'installation en place ce qui nécessite de connaître la marque de son installation pour sélectionner le bon produit.

    A noter que les sachets ne peuvent remplacer les cartouches

Tubes

  • Quel type de tube dois-je choisir : en verre sodocalcique ou verre borosilicaté ?

    Le verre sodocalcique est le type de verre le plus courant et est utilisé en chimie.
    Le verre borosilicaté est utilisé en culture cellulaire. Il résiste mieux aux variations de températures. Le verre Pyrex® est un verre borosilicaté

  • Puis-je utiliser un bouchon rentrant pour boucher mon tube en verre ?

    Non.
    Les bouchons rentrants en plastique sont fortement déconseillés pour boucher les tubes en verre. Ils entrainent des risques de casse et de blessure.

    Les tubes en verre doivent être bouchés avec des bouchons rentrant en ouate de cellulose ou des bouchons coiffants en plastique.

Vaisselle et verrerie

  • Quelle méthode préconisez-vous pour le nettoyage de la verrerie de laboratoire ?

    Nous vous recommandons de nettoyer votre verrerie de laboratoire :

    • avant sa première utilisation et immédiatement après utilisation, à faible température, avec un programme court et des produits de faible alcalinité
    • avant un autoclavage ou une stérilisation à l'air chaud afin d'éviter que les impuretés ne se fixent et que la verrerie ne soit endommagée par des substances chimiques éventuellement adhérentes
Tous droits réservés © 2017 Labelians - Groupe CML-ID